Bienvenue sur SATD ! Que votre journée soit douce mkeur
N'oubliez pas de remplir le code pour être ajouté au répertoire et trouver des liens plus facilement cutie

Partagez | 
 

 (malia) we were the kings and queens of promise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Capitaine Crochet
ICI DEPUIS LE : 22/05/2016
MESSAGES : 139
MessageSujet: (malia) we were the kings and queens of promise   Jeu 14 Juil 2016 - 16:02

Malia Anaëlle O'Malley
Informations du personnage
Nom : elle porte le nom de famille de ce couple qui l'a adopté : o’malley. elle le porte avec une grande fierté parce que ces gens lui ont sauvé la vie et qu'elle n'aura jamais le temps de les remercier assez pour ça ◦ Prénom(s) : son premier prénom est malia. prénom qu’elle aime beaucoup mais dont elle ignore la provenance. son second prénom est anaëlle. prénom à consonance française que l'on utilise pourtant jamais. ◦ Âge : elle a soufflé, récemment, ses vingt-quatre bougies. ◦ Date et lieu de naissance : elle a vu le jour un premier mai, ici-même, à dublin, lieu de sa déchéance, puis de sa renaissance.◦ Nationalité et origines : elle est irlandaise, ni plus, ni moins, même si elle se complait à penser à des origines diverses et variées. ◦ Métier/études : la jeune femme est depuis maintenant sept longues années la bassiste et chanteuse du groupe diamond, qui connait à présent un certain succès. ◦ Statut marital : elle est en couple avec dennis, le guitariste du groupe. ◦ Orientation sexuelle : rien ni personne ne pourra en douter, elle est hétérosexuelle et n'a aucunement l'intention de changer de bord. ◦ Groupe : le meilleur de tous les méchants, le fantastique capitaine crochet et son perroquet. ◦ Crédits images : entre deux mondes et tumblr
Anecdotes
→ cette nana là, elle n’a jamais connu ses parents. abandonnée à la naissance, elle a grandi à l‘orphelinat de dublin et, si pour certains cela pourrait être une mauvaise expérience, pour elle, c’était tout l’inverse. elle a adoré le temps passé dans cet établissement. adorée de tous, il faut dire qu’il était bien difficile de ne pas aimer cette gamine pleine de joie et de vie. le manque de géniteurs ne lui a jamais fait défaut. en effet, elle préfère que les choses se soient déroulées ainsi plutôt que de se retrouver dans une famille qui ne la désirait pas et qui s’en serait pris à elle, de toutes les manières possibles. elle a été adoptée à l'âge de treize ans par la famille o'malley. les débuts ont été difficiles parce que la gamine était méfiante mais, rapidement, le couple a su la mettre en confiance et elle est devenue une adolescente épanouie et entourée.
→ cette nana là, elle ne tient pas en place. Mais genre, jamais en fait. hyperactive, trop bavarde, trop câline, trop joueuse, trop souriante, trop attachante. malia, elle ne supporte pas la routine. elle a besoin que ça bouge autour d’elle, elle a besoin de tester ses limites en permanence, elle a besoin de repousser les barrières que les autres lui ont fixé. elle a besoin de toujours faire plus que tout le monde parce qu’elle est dans l’urgence de toujours être satisfaite de son travail. Elle a besoin d’aller vite, elle a besoin de viser toujours plus haut, elle a besoin que tous les jours soient différents des autres et que jamais rien ne se ressemble.
→ cette nana là, elle est douée de ses mains. Elle dessine beaucoup, elle dessine tout le temps, elle dessine sa vie, elle dessine celle des autres. c’est comme un besoin vital de retranscrire les moments importants de ses journées, de ses nuits, de ce qui l’entoure. elle cuisine aussi, beaucoup. douée dans l’art d’innover dans les recettes déjà préconçues mais aussi de suivre à la lettre les instructions, elle se perfectionne avec le temps. elle n’en reste pas moins la reine des cookies et autres muffins.
→ cette nana là, elle a un sérieux problème de coordination. elle a beau être une fille, faire deux choses en même temps, ça ne lui réussit pas vraiment. on dit souvent qu’elle a deux pieds gauches, ce qui n’est pas totalement faux car il se trouve que la demoiselle est d’une maladresse sans nom. elle pourrait se casser la figure en descendant d’un trottoir que ce ne serait pas étonnant. ce qui est étonnant, c'est qu'elle fait pourtant preuve d'une grande dextérité quand il s'agit de jouer de sa basse, instrument qu'elle a appris en autodidacte, toute seule, comme une grande. il en est d'ailleurs de même pour le chant puisqu'elle n'a jamais pris de cours.
→ cette nana là, elle a soif d’apprendre. curieuse de nature, elle en redemande en permanence. bosseuse et appliquée, elle était toujours l’une des premières de sa classe et sans jamais vraiment trop forcer. toujours en avance par rapport aux autres, appliquée et impliquée, elle était de ceux qui en font plus que ce qui est demandé et qui ne rechignent jamais à faire des recherches supplémentaires. elle s’intéresse à tout, même ce qui la rebute. elle est ce genre de fille qui cherche à comprendre pourquoi elle n’aime pas quelque chose plutôt que de dire qu’elle n’aime pas cette chose et de ne pas chercher plus loin que le bout de son nez.
→ cette nana là, elle est d’une simplicité sans pareille. souriante en toutes circonstances, attachante et douce comme un agneau, on lit en elle comme dans un livre ouvert. elle n’a rien à cacher, rien à se reprocher. elle est fière de son parcours malgré tout, elle n’a rien à envier à personne. elle a la tête sur les épaules et les épreuves de la vie l'ont confortées dans son idée que la vie, à l'extérieur, elle n'est pas aussi simple que ce que l'on croit. altruiste comme pas deux, elle a toujours envie d’aider les autres et ne demande jamais rien en retour. elle fait partie de ces gens simples et bons par définition. franche, observatrice et persévérante, il n’y a pas de squelettes dans son placard car elle préfère raconter les faits tels qu’ils se sont déroulés plutôt que d’enjoliver les choses pour se faire plaindre. charismatique et jolie, quand elle bat des cils, il est bien difficile de lui refuser quoi que ce soit, cependant, elle n’est pas manipulatrice pour autant, cela ne lui ressemble pas. une demoiselle tout en douceur et harmonie, elle n’est pas de celles qui piquent une crise pour un rien et passent leur temps à crier sur tout ce qui bouge. cela ne l'empêche pas de savoir ce qu'elle veut et de tout mettre en œuvre pour parvenir au mieux à ses fins, sans pour autant devoir inventer des stratagèmes étranges et malsains.
→ cette nana là, même si elle clame haut et fort qu'elle sait ce qu'elle veut, il n'y a qu'une seule chose pour laquelle elle doute en permanence : l'amour. personne ne sait pourquoi elle met un frein à sa relation avec dennis. personne ne sait pourquoi elle a préféré fuir quand il l'a demandé en mariage. personne. c'est un secret qu'elle garde bien enfoui au plus profond de son être. un secret dont elle a profondément honte. pour beaucoup, ce ne serait pas grand chose, mais pour elle, ça signifie beaucoup. parce que, malia, elle a peur. elle a peur qu'on l'abandonne comme elle a été abandonné. malia, elle a aussi peur de ne pas être à la hauteur, peur de ressembler à ses parents biologique et que les choses virent au rouge si jamais la situation devait évoluer avec dennis, si jamais elle tombait enceinte, si jamais elle devait avoir des enfants. c'est la chose la plus effrayante qui soit pour elle et c'est pour cette raison que les choses avancent aussi lentement entre eux.
→ cette nana là, elle passe beaucoup de temps à l'orphelinat où elle a grandi. non seulement parce qu'elle aime beaucoup les gamins qui y vivent et aussi parce que son frère, gaël, y travaille. c'est une façon pour elle de rattraper le temps perdu, ces moments qu'elle n'a pas vécu pendant la tournée, les sessions avec le groupe et tout le reste. c'est une manière pour elle de dire qu'elle est encore là et qu'elle n'oublie pas qui elle est et surtout d'où elle vient. comme une marque de nostalgie, une envie de rester attachée à son passé, une envie de garder la tête sur les épaules en toutes circonstances.
→ cette nana là, elle ne fume pas, ou alors de temps en temps, lors de soirées. elle boit du thé à longueur de journée et déteste le lait et le café froid. Il lui arrive de craquer pour un cappuccino mais seulement s’il y a trois tonnes de chocolat en poudre dessus pour camoufler le goût du café et qu’il est brulant à souhait. fêtarde, il n’est pas rare de la croiser dans les soirées, de tous genres soient-elles. elle fond pour du vin blanc, boit du whisky et ne supporte pas le goût de la vodka. les pires cuites qu’elle a pu prendre jusqu’à présent sont toutes dues au rhum.
→ cette nana là, elle est passionnée de mode et tout ce qui pourrait mettre en valeur sa féminité. elle suit d’ailleurs quelques chaines de youtubeuses en vogue. appliquée et légère, le maquillage n’a plus de secret pour elle. pas besoin d’en mettre trois tonnes pour ressembler à quelque chose, bien au contraire, il faut juste savoir l’appliquer. toujours au courant des dernières tendances, la jeune femme n’est jamais à côté de la plaque. et puis, il faut bien avouer qu’avec son physique, elle peut se permettre de porter les tenues les plus affriolantes, elle se débrouillera pour que cela ne la fasse jamais ressembler à une aguicheuse.
Pourquoi ce groupe ?
malia, elle sait depuis qu'elle est toute petite que l'espoir n'est pas une chose qui la fera avancer. pendant ses treize années à l'orphelinat, elle a passé la moitié de son temps à espérer quitter cet endroit, malgré qu'elle s'y sente bien. c'est quand elle a arrêté complètement d'y penser que le miracle de la famille o'malley est arrivé. elle sait que les rêves ne deviennent pas réalité, sinon les choses seraient bien différentes aujourd'hui. malia, elle a abandonné peter pan bien trop jeune et ne jure que par ce bon vieux capitaine et son perroquet.
Qui se cache derrière l'écran ?
Pseudo/Prénom : b_bulle / mel ◦ Âge : vingt-quatre ans et encore toutes mes dents. ◦ Inventé, pré-lien ou scénario ? pré-lien de la morue (oui, parce que romeo est une morue) ◦ Comment connais-tu le forum ? c'est une très bonne question ça tient siffleQu'en penses-tu ?  luvu  ◦ Acceptes-tu le doublon de prénom ? nan nan nan nan, l'est rien qu'à moi celui-là. ◦ Un dernier mot :  urock  ◦ Pour le bottin :
Code:
<pr>Emma Roberts</pr> → <a href="http://scareawaythedark.forumactif.org/u97"><psebt>Malia O'Malley</psebt></a>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Capitaine Crochet
ICI DEPUIS LE : 22/05/2016
MESSAGES : 139
MessageSujet: Re: (malia) we were the kings and queens of promise   Jeu 14 Juil 2016 - 16:02

«  j’vais à la cuisine prendre un truc à bouffer et après j’te raconte une histoire super qui va te ratatiner les couilles genre raisins secs. »

♪ This is a story that i have never told, I gotta get this off my chest to let it go.
I need to take back the light inside you stole
You're a criminal and you steal like you're a pro.
All the pain and the truth, i wear like a battle wound.
So ashamed, so confused, i was broken and bruised. ♪

DUBLIN. LES PREMIERS PAS. on n'a pas tous la chance de grandir dans une maison avec ses parents. moi, je n'ai pas connu les miens. je ne les ai jamais vu, même pas en photo, rien du tout. déposée, dans un couffin, devant l'hôpital, les médecins m'ont examinés et les services de protection de l'enfance m'ont placés à l'orphelinat. ce n'est pas l'enfance que l'on rêve d'avoir et pourtant, je m'en suis contentée et j'ai même adoré ça. courir dans les pattes des adultes, apprendre, observer, accueillir les petits nouveaux et leur rendre la vie un peu plus facile. c'était la mission que je m'étais assignée. on peut faire beaucoup de choses avec un joli sourire et une volonté de béton armé. le rayon de soleil de l'orphelinat. c'était ainsi que l'on m'appelait. il fallait bien mettre un peu de gaieté dans cet endroit pourtant si gris et ça, c'était mon rôle. je m'y employais avec beaucoup d'application parce que je voulais tellement que les gens se sentent ici chez eux. d'accord, rien ni personne ne pourra remplacer la place d'un père ou celle d'une mère, mais, en attendant, rien ne pouvait empêcher que les choses se déroulent sous un meilleur jour non plus. bref, tout ça pour dire que j'étais une gamine sans attache et sans passé mais avec un coeur aussi gros que le monde. déjà, à cet âge-là, je savais que je voulais mettre de la couleur partout où je passais. déjà, à cet âge-là, je voulais que les gens soient heureux. déjà, à cet âge-là, je rêvais d'harmonie et de partage.

♪ Now i'm a warrior, now i've got thicker skin
I'm a warrior, i'm stronger than i've ever been
And my armor is made of steel, you can't get in
I'm a warrior and you can never hurt me again. ♪

DUBLIN. LE SAUVETAGE. malia, ma puce, fais tes valises, aujourd'hui, c'est le grand jour. cette vieille dame, que je connais depuis toujours, affiche un immense sourire. c'est elle qui s'est occupée de moi depuis le début. c'est elle qui a fait en sorte que mes journées paraissent moins longue au début. c'est elle qui m'a donné tout ce qu'elle avait, comme ça, sans rien demander en reste. alors oui, j'ai eu un pincement au coeur quand elle est venue me dire qu'un couple très charmant, qui ne pouvait pas avoir d'enfants, avait décidé de m'accueillir chez eux. ils avaient déjà adopté un garçon, quelques années plus tôt, quatre pour être plus précise. il s'appelle gaël. et je m'en souviens bien parce que j'avais pour habitude de me planquer derrière lui quand les adultes venaient faire leur marché, comme j'aimais à appelé le fait de passer par l'accueil. on les voyait de temps à autres et j'avais une peur bleue à l'époque. gaël, il me protégeait. et puis, un jour, gaël, il est parti. j'avais neuf ans, il en avait quatorze. il avait eu de la chance et moi, j'ai cessé de croire qu'un jour, mon tour viendrait. je n'avais pas fait le rapprochement. pourtant si curieuse d'ordinaire, je n'avais pas demandé de renseignement sur ma future famille, comme si je craignais que les choses flanchent encore une fois de plus. quand ils sont venus me chercher, gaël les accompagnait. un immense sourire s'est dessiné sur mes lèvres et, quand il a ouvert les bras, je n'ai pas pu me retenir de venir m'y loger. il m'avait manqué. tellement. les premiers temps, je restais très sauvage avec ce couple qui, pourtant, m'avait sorti de ma torpeur. j'étais méfiante et, malgré les encouragements de gaël, je n'arrivais pas à leur faire confiance. j'avais besoin de concret avant de me laisser aller. tout semblait s'être bien passé avec gaël, mais j'avais tellement peur que les choses soient différentes avec moi. le pessimisme à l'état pur quand il s'agit de l'attachement. ma peur, ma phobie indomptable. et puis, un jour, peut-être six mois après mon arrivé, ils m'ont proposé de prendre leur nom de famille, ils ont ajouté des photos de moi dans les cadre vide, ils mes présentaient comme leur fille. j'y a cru quand j'ai vu les efforts, quand j'ai vu l'évolution, quand ils m'ont fait comprendre qu'ils ne me lâcheront pas de si tôt. comblée, j'avais une famille qui ressemblait comme deux gouttes d'eau à l'un des tableau de picasso, mais, au moins, j'avais une famille. alors, je m'y suis accrochée, parce que j'en avais tant rêvé quand j'étais enfant que je refusais que ce rêve ne parte en fumée, une fois de plus.

♪ Out of ashes, i'm burning like a fire, you can save your apologies
You're nothing but a liar
I've got shame, i've got scares that i will never show
I'm a survivor in more ways than you know
Cause all the pain and the truth, i wear like a battle wound
So ashamed, so confused, i'm not broken or bruised. ♪

DUBLIN. LES PAPILLONS DANS LE VENTRE. oublies pas. demain, quinze heures. je lève mon pouce en signe d'approbation en direction de dennis et quitte les lieux, ma basse bien calée sur mes épaules. cela fait maintenant une année que j'ai intégré le groupe. c'était une opportunité comme une autre. gaël avait vu quelque part qu'un groupe faisait passer une audition. je n'étais pas sereine à l'idée de m'y présenter mais j'ai trois personnes qui ne m'ont pas lâchées. mes parents adoptifs m'ont poussé à y aller, m'emmenant même sur place. deux fans qui ne porte absolument aucune objectivité sur la chose. je suis leur fille, ce n'est pas juste. et puis, gaël m'a inscrite sans même me poser la question, avant même de m'en parler. traitre. enfin bref. j'ai passé l'audition, j'ai été retenue, fin de l'histoire. ou alors le début d'une toute nouvelle. on pourrait croire que ça n'a pas été très simple de m'intégrer. romeo et juliette sont jumeaux et dennis est le meilleur ami de romeo alors forcément, ça semble compliqué. et pourtant. une sorte d'alchimie, quelque chose d'incontrôlable. tous les quatre, c'était comme l'évidence même et tout s'est enchaîné de manière si rapide. écumer les bars, se faire un nom. on essaye et ça ne semble pas si difficile que ça quand on y pense. des heures et des heures de répétition, beaucoup de fous rires, pas mal de n'importe quoi aussi. parce qu'au final, c'était très facile de m'intégrer. mais, pour l'heure, c'est ailleurs que ma tête et mon coeur se dirigent. il ne me faut pas longtemps pour le rejoindre. ça doit faire quelque chose comme six mois que l'on se connait. six mois qu'il a débarqué à dublin et qu'il est entré dans ma vie. comme par enchantement et comme assez souvent d'ailleurs, on a tout de suite accroché. on s'est rapproché très vite parce que c'est ce que les gens font quand ils sont bien ensemble. rien à signaler jusqu'à ce soir là. une soirée à la con à laquelle on s'était retrouvés. une soirée à la con pendant laquelle nous nous sommes retrouvés seuls, comme souvent, à discuter de tout et de rien. et puis, sans même que l'on s'en rendent vraiment compte, sans même que cela ne nous choque, nos lèvres se sont rencontrés. c'était un geste tout ce qu'il y a de plus naturel finalement, comme une évidence. et pourtant, c'est en réalisant ce que nous venions de faire que tout s'est mis en place dans nos cervelles. attends. c'était bizarre ça, nan ? toujours des questions à la con, toujours au moment où il ne faudrait pas spécialement en poser. il a bugué sur le moment, réfléchissant à ce qu'il venait de se passer et à ce que cela pourrait dire. pas tant que ça quand on y réfléchit mais j'avoue que c'était étrange. j'ai soupiré et puis, la réflexion de merde dont je possède le pouvoir. tu veux pas recommencer pour voir ? ouais, vraiment merdique. nan mais juste que je sois certaine que c'est une connerie. il a arqué un sourcil parce que, franchement, ce n'était pas clair. il a réfléchi à nouveau, a haussé les épaules et, une fois de plus, nous nous sommes embrassés. ça m'a fait un drôle d'effet et en fait, j'ai aimé ça plus que je ne le pensais. cillian ... on est dans la merde ... prise conscience. nouveau haussement d'épaules de sa part. ouais, j'vois très bien ce que tu veux dire. un sourire en coin, plein de sous-entendus, s'est dessiné sur ses lèvres. s'en est suivi un sacré fou rire et puis, finalement, de fil en aiguille et sans vraiment y prêter attention, nous avons fini par nous mettre ensemble parce que, malgré nous, nous étions tombés amoureux.

♪ Cause now i'm a warrior, now i've got thicker skin
I'm a warrior, i'm stronger than i've ever been
And my armor is made of steel, you can't get in
I'm a warrior and you can never hurt me again. ♪

DUBLIN. LA RENAISSANCE. est-ce que je peux prendre une photo avec toi ? le regard de cette adolescente, peut-être à peine plus jeune que moi, me rempli de douceur. c'est quand même dingue qu'on en soit arrivés là. en y repensant, le parcours m'a semblé être d'une facilité exaspérante. le producteur, les parents des jumeaux, l'album, la tournée. tout s'est enchainé à une vitesse hallucinante. ma relation avec cillian s'est arrêté de la même manière qu'elle avait commencé. on s'est rendu compte que, finalement, c'était une grande amitié et non pas ce que l'on peut appelé l'amour. oh que oui, je l'ai aimé, de tout mon petit coeur fait d'un milliard de guimauve. mais ce n'était pas assez fort pour que l'on puisse passer à autre chose de plus poussé. alors on s'est quittés mais rien ni personne ne pourrait nous enlever la profonde amitié que l'on ressent l'un pour l'autre. peu après cette rupture, le groupe ne formait plus qu'un et la tournée a débuté. on était bien tous les quatre, on a fait notre petit bout de chemin et la célébrité nous a ouvert ses bras. aujourd'hui, on est de retour à dublin. merci romeo. cet idiot nous a tous condamné avec ses conneries mais peu importe, on reste soudés quoi qu'il arrive. dennis a remplacé cillian et je sens bien que l'amour que je porte au guitariste du groupe est bien différent. parfois, ça me fait mal au coeur de penser que je peux aimer quelqu'un plus que je n'ai aimé le bouclé. et puis, dennis balaye tous mes doutes d'un revers de main. ce matin-là, dans ce starbuck que j'ai tant fréquenté quand je n'étais qu'une adolescente, un petit groupe de nana s'est approché de nous parce qu'on n'était visiblement pas assez discret. dennis, lui, ça le fait marrer. les demoiselles nous ont posé quelques questions, elles ont voulu des autographes et puis, elle m'a demandé une photo, avec elle. je dois dire que ça me fait tout bizarre que l'on me pose encore et toujours cette question. à croire que la célébrité ne m'ira jamais vraiment bien. dennis a soufflé quelques mots à mon oreille et je suis revenue à l'instant présent. un sourire a illuminé mon visage et j'ai passé un bras autour des épaules de mon admiratrice. et qu'est-ce que tu dirais si, en plus de faire cette photo, je vous invitais, toi et tes copines, à passer une après-midi en studio avec nous ? regard en biais à mon partenaire. romeo ne va peut-être pas apprécier, mais je l'emmerde et il le sait. on a besoin de redorer notre image après ce retour forcé alors il ne va pas me gonfler. les filles paraissent toutes excitées, elles m'en voit ravies.

♪ There's a part of me i can't get back, a little girl grew up too fast
All it took was once, i'll never be the same, now i'm taking back my life today
Nothing left that you can say
Cause you are never gonna take the blame anyway. ♪

DUBLIN. LA FUITE. malia ... est-ce que tu veux m'épouser ? mon sang se glace, mon coeur bat la chamade et mon rythme cardiaque tape dans ma tête j'ai le sentiment que je vais faire un malaise incessamment sous peu. je rougis, j'ai chaud, je ne sais pas quoi dire. je baisse la tête, joue avec mes doigts et dennis commence à se sentir mal à l'aise. lui et son genou à terre, lui et cette bague si parfaite, lui et son sourire béat. j'ai la gorge qui me gratte, je ravale ma salive avec une grande difficulté. je ... euh ... je ... pardon. j'suis désolée. excuse-moi. et j'ai couru, aussi vite que j'ai pu, quitte à en perdre haleine, je m'en contre fiche du moment que je cours loin, très loin. malia ? mais qu'est-ce que tu fous là ? en caleçon, romeo se tient dans l’entrebâillement de la porte. c'est le seul endroit où je sais que je pourrais me réfugier sans crainte. romeo est mon meilleur ami, à tout moment, je sais qu'il me sauvera la mise, même si mon problème est ce qui pourrait le plus se rapprocher d'un frère pour lui. j'ai besoin de toi ... que j'ai soufflé, le coeur au bord des lèvres et les larmes au bord des yeux. il a soupiré mais n'a pas réfléchis plus longtemps avant de m'attirer à l'intérieur et de me prendre dans ses bras. voilà. c'est ça. c'est tout ce dont j'avais besoin. il m'a demandé ce qui n'allait pas et je lui ai parlé de la demande en mariage de dennis. il n'a visiblement pas compris pourquoi j'avais réagi comme ça mais, en même temps, je n'ai pas été capable de le lui dire. j'ai la trouille, une peur que je n'arrive pas à contrôler. et s'il finissait par m'abandonner lui-aussi ? et si je n'étais que le pâle reflet de cette mère qui a été incapable de m'élever ? et si je n'étais pas encore prête ? et si tout ceci était précipité ? et si ... tellement de questions que je me pose. tellement de questions auxquelles je n'arrive pas à trouver de réponses. tellement de questions probablement inutiles mais des questions qui me pourrissent l'existence. je suis incapable de parler de ce mal-être, de ces doutes et de cette peur que j'ai préféré me noyer dans l'alcool. ça va, je n'étais pas seule. romeo était à mes côtés, comme d'habitude. et puis, dans un élan de désespoir ou alors parce que j'étais trop imbibée, je l'ai embrassé. oui, c'est moi qui l'est embrassé et pas l'inverse. l'alcool est un bon prétexte et j'avoue ne pas savoir ce qu'il m'a pris. romeo, c'est comme un second frère pour moi, en aucun cas je ne pourrais songer à agir autrement et pourtant, je ne sais pas comment ça a pu arriver. fort heureusement, il m'a repoussé et rien de plus ne s'est passé. le lendemain, j'ai dis ne pas me souvenir, mais je mentais. je ne veux pas m'encombrer de cette erreur futile. on l'avait décidé, on n'en parlerait pas, jamais. c'est mieux ainsi. et puis, il faut que je me concentre. dennis m'a demandé de l'épouser. et moi, qu'est-ce que je vais faire ?

♪ Now i'm a warrior, now i've got thicker skin
I'm a warrior, i'm stronger than i've ever been
And my armor is made of steel, you can't get in
I'm a warrior and you can never hurt me again
No you can never hurt me again. ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Capitaine Crochet
ICI DEPUIS LE : 04/06/2016
MESSAGES : 115
MessageSujet: Re: (malia) we were the kings and queens of promise   Jeu 14 Juil 2016 - 21:53

Je sors le bon compte pour accueillir Malia héhé (reuh)Bienvenue la belle hoho avec ce super choix de pré-lien urock et puis en plus, tu prends Emma bave (même si tu étais très choupi aussi avec Victoria hein moh ). Bon courage pour la refonte de ta fiche youpi

Hâte de te voir à l'oeuvre avec ce perso keur et faudra qu'on discutaille de notre lien aussi perv je met déjà en marche mon cerveau, pour essayer de trouver une idée qui dépote :D


uc mkeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Capitaine Crochet
ICI DEPUIS LE : 08/06/2016
MESSAGES : 59
MessageSujet: Re: (malia) we were the kings and queens of promise   Jeu 14 Juil 2016 - 23:07

** bril guilt huhu héhé nanas x3 ange yees aah chick hé :tongue: cmon gaah cute bug kill sex murder meurchi danse hula radis keur hrt mkeur vivi love inlove mdr yipi pole calin hug french fan taptap canard cat licorne bulle bl pfeuh slip crac bed comfort mouche cutie ayah uh piano :hi: yeah clap miam fangirl tourne like ^^ moh mow meuh wow bave leche faint hoho bath fée no 8D zzz fou kiss yo yiha strip god perv superman king cliff joy youpi pleure cloud cuute :D tombe :lov: caramba yay waa come magad kya cochon bitch ily panda ballon sushi mout rainbow omg check

Gosh t'es tellement parfaite avec Malia et Emma bave. Et puis cette refonte de personnage est tellement parfaite héhé. En tout cas, je veux qu'on garde le même lien avec Cillian, faudra juste voir avec les dates si ça correspond mdr.
Rebienvenue moh et bon courage pour ta fiche **. Tu sais où me trouver si tu as un soucis héhé.


fuck
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Capitaine Crochet
ICI DEPUIS LE : 22/05/2016
MESSAGES : 139
MessageSujet: Re: (malia) we were the kings and queens of promise   Ven 15 Juil 2016 - 9:48

oooow mes bébés de l'amour ** je suis ravie de vous faire plaisir à ce point là dis donc cutie

paddy je vais t'envoyer un mp en suivant pour que l'on cause toi et moi héhé t'inquiètes, je vais le bichonner moi ton bonhomme hug romeo, t'façon, c'est un crétin, mais c'est aussi pour ça qu'on l'aime hein siffle m'enfin, j'ai hâte de pouvoir faire évoluer ma p'tite puce de malia et de vous expliquer pourquoi elle est sur la défensive quant à sa relation avec dennis sac

romeo oh mon remeo pourquoi es-tu romeo ? bave en vrai, j'me demande pourquoi malia ne t'a pas violé toi siffle t'es beau mon romeo ** faut que je t'envoie un petit mp à toi aussi because j'ai p'tre deux ou trois questions auxquelles tu pourras p'tre me répondre. et puis, faut qu'on voit pour le lien avec cillian aussi du coup parce que c'est clair que si on peut le garder, ce serait genre juste trop parfait quoi love et puis, surtout, dis-moi si tu vois un truc qui ne te plait pas comme ça, j'pourrais modifier au fur et à mesure ange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Capitaine Crochet
ICI DEPUIS LE : 15/03/2016
MESSAGES : 934
MessageSujet: Re: (malia) we were the kings and queens of promise   Ven 15 Juil 2016 - 16:02

Reeee huhu
Avec Emma et ce beau pré-lien ** J'ai hâte de lire !
Bon courage pour cette fiche en tout cas et puis tu connais la maison hug



Bad timing tore us apart
Look, if you reject him now, he’s gonna make it his life’s mission to go out there and meet the most perfect, beautiful girl in the world just to try and get over you. And he’ll end up marrying this other woman and spending the rest of his life with her. And you know, he’ll tell himself that she’s perfect and he really must be happy, but she won’t be you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (malia) we were the kings and queens of promise   Dim 17 Juil 2016 - 12:21

Bienvenue à toi panda
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Capitaine Crochet
ICI DEPUIS LE : 08/06/2016
MESSAGES : 59
MessageSujet: Re: (malia) we were the kings and queens of promise   Mar 19 Juil 2016 - 19:26

Comment tu es parfaite mkeur.
Lucy tu peux valider quand tu veux gaah


fuck
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Capitaine Crochet
ICI DEPUIS LE : 15/03/2016
MESSAGES : 934
MessageSujet: Re: (malia) we were the kings and queens of promise   Mer 20 Juil 2016 - 9:50

Bienvenue parmi nous !!
J'adore ton personnage, elle est trop touchante je trouve mow J'ai hâte de vous voir jouer tout ça en rp gaah Et comme Romeo est d'accord, évidemment que je te valide huhu Et puis, tu as 18 points en plus pour avoir complété ta fiche et pris un pré-lien keur

Te voilà validé(e) ! Mais ce n'est que le début de ton aventure sur SATD ! Tu peux maintenant créer ta fiche de liens pour qu'on puisse venir te proposer des liens avec les autres personnages ! N'oublie pas non plus de recenser le métier et le logement de ton personnage, ça peut aussi aider pour les liens. Tu peux par ailleurs créer le téléphone de ton personnage, pour plus de réalisme ! Et si tu as envie de t'amuser un peu autrement qu'avec les rps, et de connaître un peu les membres du forum, viens nous rejoindre dans la partie détente ! Sur ce, nous te souhaitons la bienvenue sur SATD, en espérant que tu t'y plaises et que tu t'amuses.



Bad timing tore us apart
Look, if you reject him now, he’s gonna make it his life’s mission to go out there and meet the most perfect, beautiful girl in the world just to try and get over you. And he’ll end up marrying this other woman and spending the rest of his life with her. And you know, he’ll tell himself that she’s perfect and he really must be happy, but she won’t be you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: (malia) we were the kings and queens of promise   

Revenir en haut Aller en bas
 

(malia) we were the kings and queens of promise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» West Conf Final : Dallas Mavericks (1)-Sacramento Kings (6)
» God Kings (Compass Games)
» Celtic Kings : The Punic Wars
» [VENDS] The witcher 2 assassins of kings
» [cherche] Cartes de War of the Five Kings en x3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SATD :: Time to begin, isn't it ? :: Le commencement :: Fiches validées-