Bienvenue sur SATD ! Que votre journée soit douce mkeur
N'oubliez pas de remplir le code pour être ajouté au répertoire et trouver des liens plus facilement cutie

Partagez | 
 

 I'll be at your side ▬ Lucy + Eli

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Fée Clochette
ICI DEPUIS LE : 29/04/2016
MESSAGES : 57
MessageSujet: I'll be at your side ▬ Lucy + Eli   Mar 31 Mai 2016 - 2:10

I'll be at your side
there's no need to worry
Together we'll survive through the haste and hurry

On est samedi, il fait exceptionnellement très beau à Dublin, et je me promène main dans la main avec ma petite amie. Nous profitons du week end pour passer plus de temps ensemble car elle travaille beaucoup. J’ai la chance de travailler à la maison, mais pas elle. Et cette sortie me fait du bien, tant pour prendre le soleil que passer de jolis moments avec Hestia. Surtout en ce moment… A vrai dire, j’ai revu Delilah il y a à peine deux jours et depuis, je me sens un peu perturbé. Alors je ne sais pas si inconsciemment je m’accroche à Hestia pour me rassurer, ou si ce que j’éprouvais à l’époque est en train de refaire surface, chose qui m’agace beaucoup.

Nous rentrons dans le Starbucks en face de Trinity College et nous commandons nos boissons. Par chance, deux fauteuils se libèrent et je souris en passant à l’assaut immédiatement. Ces places sont chères ! Les rayons de soleil passent à travers la grand baie vitrée et c’est très agréable, on se croirait presque en été ! Hestia pianote sur son téléphone alors que je la regarde. Je la trouve tellement jolie, je me suis toujours demandé comment j’étais arrivé à décrocher le gros lot comme ça. Elle lève les yeux sur moi et sourit, un sourire communicatif. Siobhan est en ville en train de faire du shopping, ça te dérange si je la rejoins quand on a fini ? Ma copine sait très bien que je déteste le shopping et qu’elle n’a aucune chance de ma trainer dans les magasins. Non, pas de problème, je rentrerai à pied et ce soir, je te préparerai à dîner ! je lui annonce avec un beau sourire. J’ai envie de la gâter, ma chérie. Deux ans que nous sommes ensemble, mais c’est passé si vite !

Nous bavardons alors, le temps de boire nos boissons, elle me raconte les petites histoires de son boulot, de mon côté je taie bien le fait que j’ai revu Delilah. J’acquiesce à à peu tout ce qu’elle me dit et je souris. Je ressens une gêne mais je préfère me taire. Je lui parle de ma dernière soirée avec Luke, et ce qu’il me dit sur son couple, en comparant avec le nôtre. En parlant du loup, je sens mon téléphone vibrer dans ma poche et je consulte le message. C’est mon cousin qui me demande si je veux sortir au pub ce soir. Je décline l’invitation, pensant à ma soirée en amoureux avec Hestia, et c’est l’heure pour elle de me quitter, car Siobhan arrive au café. Elle m’embrasse avec douceur, elle debout et moi toujours assis, et elle s’éclipse. J’ai encore le fond de mon cappuccino à terminer et je regarde alors les gens autour de moi pour passer le temps. Et c’est là que je la vois : Lucy. Lucy mon ex, Lucy la meilleure amie de Luke, Lucy notre amie d’enfance. Je la croyais aux Etats-Unis, qu’est-ce qu’elle fout là ? Elle ne m’a pas vu, je crois. Alors je me lève, mais dans ma maladresse, je heurte la personne qui passait à côté de moi et je m’excuse aussitôt avec un sourire gêné, puis je regarde dans la direction de Lucy. Celle-ci vient de se cacher derrière un magazine. Je suis certain que c’est dans le but de m’éviter, car le magazine est à l’envers, alors si elle veut me faire croire qu’elle est en train de le lire, elle se fourre le doigt dans l’œil. Et bien profond. Et ça me donne encore plus envie d’aller l’aborder. Arrivé vers elle, je constate que si le fond du fauteuil était extensible, elle se serait enfoncée encore plus.

C’est intéressant, ton magazine ? je demande à Lucy, amusé. En réalité, ça me fait plaisir de la revoir, ça fait si longtemps ! Nous nous envoyons quelques mails de temps à autres, mais j’avoue que depuis des mois, nos échanges se sont beaucoup espacés dans le temps. Elle avait l’air bien, là-bas, de l’autre côté de l’océan, à vivre le rêve américain. Je suis tout de même déçu qu’elle ne m’ait pas prévenu de sa visite. Et ça m’étonne que Luke ne m’ait pas dit qu’elle était de retour ici. Ou alors c’était une surprise et ce soir il voulait me la dévoiler, au pub ? Mmmh… peut-être, ça lui ressemblerait bien.

Ca me fait plaisir de te revoir, Lucy ! T’es là et tu m’as même pas dit ! Petite cachotière…

Mon humeur est bonne et ces retrouvailles ne font que l’embellir. J’ai hâte qu’elle me raconte tout ! Tout, tout, tout, je veux tout savoir !

Tu attends quelqu'un ? Ca te dérange si je m'assoie là ? je demande tout de même par politesse, gobelet à la main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Capitaine Crochet
ICI DEPUIS LE : 15/03/2016
MESSAGES : 934
MessageSujet: Re: I'll be at your side ▬ Lucy + Eli   Ven 17 Juin 2016 - 14:02



I'll be at your side
Elijah & Lucy
A few weeks back –

Elle venait tout juste de rentrer. Une semaine qu’elle avait trainé ses valises à bout de bras dans la ville, depuis l’aéroport, pour se présenter chez ses parents en clamant ‘surprise’ avec un large sourire qu’elle avait perdu en se retrouvant seule. Elle n’avait annoncé à personne son retour, seulement à Niahm, sa meilleure amie, avec qui elle avait prévu de s’installer. Elle était encore chez ses parents à l’heure actuelle, dans sa chambre d’adolescente désormais encombrée de cartons pleins de vieilles affaires. Depuis son départ, la pièce servait surtout d’espace de stockage, et son retour inattendu dérangeait, elle le savait. Sa famille était pourtant aux anges de la savoir à nouveau ici, près d’eux, comme s’ils l’avaient toujours attendue, comme s’ils avaient toujours su qu’elle reviendrait. Elle était ici à la maison, selon les dires de sa mère. Elle réalisait peu à peu l’erreur qu’elle avait faite de quitter Dublin, il y a neuf ans. Fuir Chicago, sans doute, était bien mieux pour elle. Noah n’irait jamais la chercher là, ici, elle était tranquille. Elle avait même changé de numéro de téléphone pour ne plus recevoir ses appels, ou ses messages. Elle était libre, du moins elle le voulait, elle l’espérait. Un dernier espoir un peu vain, sans doute, dans sa vie qui semblait partir à volo. « Luke sait que tu es là ? Oh, il doit être tellement heureux de te revoir, ma chérie ! » Sa mère, trop heureuse de la voir de retour pour pouvoir le cacher, avait presque immédiatement posé la question. En réponse, elle avait simplement baissé la tête et répondu un non de honte, et sa mère n’osa pas plus insister.

Elle avait voulu le voir. Elle avait même voulu lui faire la surprise. En sortant de l’aéroport, les valises à la main, elle était directement allée chez lui pour lui annoncer la nouvelle, prête à le prendre dans ses bras en blaguant sur le fait qu’il devrait à nouveau la supporter tous les jours. Elle s’était arrêté devant sa fenêtre et avait aperçu une scène dans la vie de son meilleur ami, une image qui la marqua assez pour faire demi-tour. Elle avait vu un Luke heureux, père d’une petite fille, petit-ami d’une brunette. Et dans tout ce tableau, elle avait senti que sa place n’y était plus, elle s’était même imaginé que sa venue viendrait à tout gâcher, alors, elle s’était détournée, et n’avait rien dit. Une semaine que cela durait, et elle ignorait quand elle trouverait le courage de réapparaitre. Pourtant, elle savait que le jour viendrait où il saurait, mais elle ne pouvait pas se résoudre à lui annoncer. Alors, elle se cachait. C’était plus simple comme ça après tout, la lâcheté.

Aujourd’hui, elle avait décidé de fuir la demeure familiale en se réfugiant au Starbucks qu’elle avait l’habitude de fréquenter plus jeune, se calant à une table dans un coin, magazine, roman, journal local et ordinateur portable pour lui tenir compagnie. Elle avait prévu de rester toute la journée ici, ou au moins une bonne partie, pour faire les petites annonces et rechercher du travail, pour éviter de croiser Luke, qui ne venait pas souvent ici, en tout cas pas à l’époque où elle le connaissait réellement, pour éviter d’avoir à supporter le bonheur projeté par le monde extérieur. Elle avait pris un café et s’était simplement posée à cette table déserte, à feuilleter le journal en surlignant toutes les annonces qui pouvaient l’intéresser, avec l’aide d’internet. Elle fermait tout juste son ordinateur, buvant une gorgée de son café dans la foulée, lorsqu’un bruit retint son attention. En relevant le regard, elle reconnut presque immédiatement Elijah, le cousin de Luke, leur ami d’enfance, mais aussi le premier homme avec lequel elle soit jamais sortie. Comme un réflexe, elle s’empara de son magazine, première chose qui lui tombait sous la main, pour l’ouvrir et se cacher derrière, sans même faire attention au sens de celui-ci. Il ne fallait que quelques secondes avant qu’Elijah ne la surprenne. Elle jura dans un murmure, pour elle-même, en remarquant que son magazine était tenu à l’envers, et le baissa légèrement en relevant les yeux vers lui, feignant un sourire. « Elijah ! Quelle surprise ! Je… Euhm… Il y avait un dessin assez intriguant, je… » Elle se tut là, baissant la tête de façon coupable, les joues probablement rougies par la honte d’avoir été prise en flagrant délit. Oh, ce n’était pas qu’elle ne voulait pas le voir, pas complètement. Elle savait pourtant qu’Elijah et Luke étaient proches, et ne pouvait qu’en déduire que si l’un la voyait, l’autre serait au courant, et elle n’avait pas encore prévenu Luke. Elle savait qu’il serait fâché, elle savait qu’il lui en voudrait, et elle préférait l’éviter. Ce n’était pas un mensonge, si la nouvelle venait simplement plus tard, pas vrai ?

Il lui fit remarquer qu’elle ne l’avait pas prévenu de son retour et elle se contenta de sourire en réponse, un peu gênée par la situation. Son but n’avait pas été d’arriver en douce, au départ. Elle avait voulu prévenir Luke avant tout le monde mais n’avait pas pu, et Luke ne sachant pas, elle se cachait un peu. C’était presque ridicule. Elijah était son ami, lui aussi, l’un de ses plus vieux amis, d’ailleurs. Il lui demanda si elle attendait quelqu’un et elle hésita un instant. Si elle disait que oui, il partirait peut-être… Mais avait-elle vraiment l’air d’attendre la moindre personne. Au final, elle secoua la tête pour l’inviter à s’asseoir. « Non, non, vas-y, assis-toi. » Et voilà, il était face à elle à présent, et elle ne pouvait plus mentir. Elle avait peur de sa réaction, et de celle de Luke lorsqu’il saurait à son tour. Elle prit alors les devants, avant qu’il ne lui pose trop de questions. « Ecoute… Luke n’est pas au courant non plus... Je n’ai pas encore eu l’occasion de lui dire que… enfin, que je suis là. » Elle releva les yeux pour regarder son ami, gênée, puis esquissa un petit sourire pour prendre un air plus joyeux, attrapant bientôt la main d’Elijah. « Mais ça me fait plaisir de te voir ! Comment tu vas, alors ? Tout se passe bien avec Hestia ? » Aux dernières nouvelles, ils étaient encore ensemble. Ca faisait un moment qu’elle ne lui avait pas écrit, à vrai dire. Depuis son divorce, sans doute, et même un peu avant. Ces dernières années avaient été bien difficiles, il fallait l’avouer.
Codage par Emi Burton



Bad timing tore us apart
Look, if you reject him now, he’s gonna make it his life’s mission to go out there and meet the most perfect, beautiful girl in the world just to try and get over you. And he’ll end up marrying this other woman and spending the rest of his life with her. And you know, he’ll tell himself that she’s perfect and he really must be happy, but she won’t be you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Fée Clochette
ICI DEPUIS LE : 29/04/2016
MESSAGES : 57
MessageSujet: Re: I'll be at your side ▬ Lucy + Eli   Jeu 28 Juil 2016 - 19:36

Je ris à sa réponse. On va dire que c’est ça… D’accord, parce qu’un peu plus et je pensais que c’était parce que tu m’évitais ! Je lui lance un clin d’œil et je ris à nouveau. Lucy est l’une des seules filles auprès de qui je me sens à l’aise. Forcément, notre passé m’a aidé à le devenir. Après être devenus amis depuis l'enfance grâce à Luke, mon cousin, Lucy est devenue ma première petite amie. Celle avec qui j’ai vécu ma première fois. Épique première fois qui me fait rougir quand je repense à toute cette maladresse dont j’étais doté à l’époque lorsqu’il s’agissait des filles. Aujourd’hui je me suis bien amélioré et je pense être un bon amant, du moins Hestia n’en est pas mécontente, ouf.

Elle m’invite à m’asseoir et je m’exécute, heureux de prendre place en face d’elle et de pouvoir lui parler à nouveau. Elle n’a pas beaucoup changé depuis les années. Elle est devenue plus femme, plus mature. Plus fatiguée aussi, je ne sais pas, comme si elle avait perdu une certaine innocence. Ca me rend un peu nostalgique de l’époque, d’ailleurs.

Je plisse les yeux lorsqu’elle m’avoue que Luke n’est pas au courant de son retour. Je ne sais pas, c’est un peu suspicieux tout ça. Elle veut lui faire une surprise ? Mais elle a l’air toute mal à l’aise, ça ne lui ressemble pas. Je sens quelque chose d’étrange, en réalité, je ne sais pas quoi, mais quelque chose cloche. Elle me prend la main et je me laisse faire. Son enthousiasme revient et je souris en retour.

T’en fais pas, je dirai rien à Luke, si tu veux lui faire la surprise, je serai une vraie tombe ! Mon sourire s’accentue. Elle me demande des nouvelles de moi et d’Hestia. Je lui avais un peu raconté pour nous deux, dans mes mails. Mais elle ne l’a jamais rencontrée.

C’est dommage, Hestia vient de partir, je te l’aurais bien présentée ! j’annonce en pointant la porte du doigt. Je suis sûre qu’elles s’entendraient bien toutes les deux, c’est un peu le même genre de filles. Simples, bonnes vivantes, drôles, douces, un brin d’espièglerie… Et moi ça va, je réponds simplement. Et pour sa question sur mon couple, j’ai une légère hésitation. Oui, Hestia et moi, ça va aussi. En réalité, je sens Hestia un peu distante ces derniers temps, cela me chiffonne, mais j’essaie de ne pas trop m’inquiéter. Ce qui m’inquiète plus, c’est ces pensées de Delilah qui me reviennent en tête depuis que je l’ai revue il y a deux jours. J’ai l’impression de tromper Hestia rien qu’en pensant à Dee. Parce que je sens que mon cœur est perturbé. Je fronce les sourcils en pensant à ça, mais je me ressaisis. Remarque, peut-être que Lucy aurait un conseil ou de sages paroles à me prodiguer, j’ai toujours pu me confier à elle, parce que même si c’est mon ex, on est restés proches, et puis on sait tous les deux qu’au final, nous étions plus amis qu’amants. J’ai revu Dee il y a deux jours, j’annonce directement. Dee, Lucy la connait car je lui en ai longuement parlé autrefois pendant l'université. En revanche, elle ne sait pas tout de ce qui a pu se passer entre Dee et moi. Je n’ai avoué à personne qu’il y a deux ans, on s’était recroisés à Temple Bar et on avait passé la nuit ensemble. Une fabuleuse nuit où j’ai eu l’impression de réaliser mon rêve, mais le petit matin a été le pire de toute ma vie. Dee m’a traité comme un vulgaire objet, en réalité. J’ai été son jouet pour la soirée, et j’imagine qu’elle a bien dû se moquer de moi quand je lui ai avoué mon attachement à elle. J’ai été pris pour un con et j’en ai eu honte. Alors j’ai gardé ce monumental échec pour moi. Je ne l’ai dit à personne, seul Martin a su que j’avais revu Dee ce soir-là, mais il ne s’en souvient pas, heureusement, grâce à son taux d'alcool. Mon honneur est sauf.

Sauf qu’aujourd’hui, cette nuit me hante depuis deux jours. Et je peux pas m’empêcher de repenser à elle, c’est affreux, j’avoue alors, me prenant le visage entre les mains pour me cacher parce que j’ai honte, parce que j’ai une petite amie que j’aime et qui ne mérite pas ça.

Bon et toi, alors ! Qu’est-ce que tu fais là ? Tu viens faire un peu de tourisme dans ton pays natal, maintenant que madame vit la belle vie à l’américaine ? Je l’imagine heureuse là-bas, dans ces belles maisons qu’on voit dans les films et les séries. La parfaite petite vie. On te manquait un peu, avoue ! je demande, plein d’espoir. Mon sourire va jusqu’aux oreilles, je suis vraiment heureux de la revoir. Raconte-moi tout !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Capitaine Crochet
ICI DEPUIS LE : 15/03/2016
MESSAGES : 934
MessageSujet: Re: I'll be at your side ▬ Lucy + Eli   Ven 9 Sep 2016 - 18:04



I'll be at your side
Elijah & Lucy
Elle ne put que répondre par un petit sourire gêné à sa remarque. Il n’avait pas tort, elle cherchait à l’éviter. Elle n’imaginait pas la réaction de Luke s’il savait qu’elle était de retour et qu’elle ne l’avait même pas prévenu. Il le prendrait mal, et il aurait sans doute raison. Croiser son cousin dans ce café, c’était pas de chance. Elle commençait à se dire que sortir n’était pas une bonne idée tant qu’il ne saurait pas qu’elle était là. Un peu plus et ce serait lui, qu’elle croiserait par hasard. Il allait falloir qu’elle insiste pour qu’Elijah ne lui dise rien pour le moment. Il s’assit face à elle et elle ne tarda pas à lui avouer que Luke n’était pas au courant en insinuant qu’il valait mieux ne pas trahir ce secret. Sa réponse la rassura, même si à vrai dire, il ne s’agissait pas vraiment d’une surprise. A la base, oui, c’était ça, sauf que son plan avait été de le voir le premier, et dès son arrivée, pas après tout le monde quelques semaines après. Elle lâcha une moue ennuyée derrière son sourire, pas vraiment très à l’aise avec Elijah à l’heure actuelle. « Oui, c’est plus ou moins ça. Merci, Elijah. Je pense qu’il le prendrait mal… » Elle s’arrêta là pour les explications, imaginant que ça devait paraître louche, et changea directement de sujet. C’était encore le mieux à faire, et malgré tout, revoir son vieil ami lui faisait plaisir.

Hestia, sa petite-amie, venait de partir, une occasion manquée. Elle ne l’avait jamais vue, mais en avait entendu parler à de multiples reprises par Elijah dans leurs échanges, ce qui avait quelque peu piqué sa curiosité. Ils se connaissaient depuis des années maintenant, et si Luke était son meilleur ami, Elijah, son cousin, n’était pas loin derrière. A tous les trois, ils avaient fait les quatre cents coups, toujours fourrés ensemble lors qu’il venait à Dublin. Elle s’en voulait un peu aujourd’hui de l’avoir utilisé pour oublier Luke, adolescente. Ce n’était rien de méchant, ça partait en quelque sorte d’un bon sentiment, et elle l’appréciait beaucoup, puisqu’il avait été sa première fois, et ça, ce n’était déjà pas rien. Malgré tout, ses sentiments pour lui n’avaient jamais été très fort, bien plus amicaux qu’amoureux. Ils s’étaient quittés amis, sans rancune, alors que la jeune femme qu’elle était partait pour les Etats-Unis le même été. Depuis, leur amitié était sans doute encore plus grande, puisqu’une complicité particulière les reliait. Ils avaient toujours gardé contact, à l’exception de ces quelques mois, voire années, qui venaient de passer. Elle avait espacé ses réponses, plus distante peut-être, comme un désir d’isolement dû à sa situation. Malgré tout, elle connaissait le parcours d’Elijah. Lorsque le nom de Delilah arriva, elle releva les yeux pour le dévisager. Il y avait un moment qu’il n’en avait plus parlé, tiens. « Et… Il s’est passé quelque chose, quand tu l’as revue ? Elle t’a accordé un regard cette fois-ci ? » Elle lâcha un petit rire amer sans pouvoir le retenir. A ses yeux, Delilah se prenait un peu trop pour une reine. Elle ne l’avait jamais rencontrée, et ne la connaissait donc pas, mais sachant que son ami avait passé de longues années à l’admirer lorsqu’elle ignorait totalement son existence, elle s’imaginait que cette femme ne devait pas accorder tellement d’importance au commun des mortels. Elle avait peut-être tort, mais tout de même. « Tu y penses… comment ? Rassure-moi, t’es guéri quand même, depuis le temps ? » Non parce que pratiquement dix ans à rester accrocher à une inconnue, c’était assez déprimant. Même si, à vrai dire, sur ce point, elle ne pouvait rien dire, elle était amoureuse de son meilleur ami depuis toujours et voilà où elle en était aujourd’hui, à se cacher de lui par peur de voir à quel point il était heureux avec une autre et à quel point elle, elle n’avait plus rien.

Il lui retourna sa première question, l’air tout enjoué en imaginant ce qu’elle vivait aux Etats-Unis, ce qu’elle avait raconté à tout le monde, cette vie de rêve qu’elle vendait à coups d’énormes mensonges. Elle baissa la tête en souriant tristement. S’il savait… Elle croisa ses mains et tritura ses doigts sans trop savoir quoi lui raconter. « A vrai dire… Je reviens… Plus ou moins définitivement, je ne sais pas encore, mais j’en ai fini avec le rêve américain. » Et les rêves tout court, pensa-t-elle. Elle s’éclaircit la gorge et osa recroiser le regard d’Elijah un instant avant de baisser à nouveau les yeux. « Je ne sais pas si tu sais, mais j’ai divorcé, ça fait quelques mois maintenant… Il me trompait, je n’sais pas depuis quand et je m’en fiche pas mal à vrai dire. » Elle soupira et un petit rire glacial passa la barrière de ses lèvres. « Donc ouais, la belle vie ! » Elle glissa sa main dans son cou, gênée par la conversation. Elle ne pouvait pas tout dire, encore moins dans le dos de Luke. Pourtant, elle portait ses blessures sur elle, à la fois flagrantes et invisibles, totalement indélébiles. « Je voulais aller voir Luke en premier, quand je suis arrivée… Mais j’ai pas eu le courage. » Voilà un aveu qu’elle se surprit à prononcer. Elle n’en dit pas plus sur la vision de famille qu’elle avait aperçue en regardant par la fenêtre de chez lui, mais son désarroi se lisait sur son visage. Elle ignorait si Elijah avait compris les sentiments qu’elle avait pour son cousin, depuis le temps qu’elle les dissimulait. Elle aurait voulu que ce soit plus simple de les cacher, que sa simple volonté suffise à les enfouir totalement dans le creux de son cœur pour ne jamais les ressortir, mais c’était impossible.

Codage par Emi Burton



Bad timing tore us apart
Look, if you reject him now, he’s gonna make it his life’s mission to go out there and meet the most perfect, beautiful girl in the world just to try and get over you. And he’ll end up marrying this other woman and spending the rest of his life with her. And you know, he’ll tell himself that she’s perfect and he really must be happy, but she won’t be you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: I'll be at your side ▬ Lucy + Eli   

Revenir en haut Aller en bas
 

I'll be at your side ▬ Lucy + Eli

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Side Events au Pro Tour Paris
» changement révolutionnaire : le side deck
» aide pour les side art egret 2
» [Vends] Point Blank, side neuf, marquee neuf 300 euros
» Changement révolutionnaire: LE SIDE DECK de yugioh

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SATD :: DUBLIN, IRELAND :: GRAFTON STREET AND MERRION STREET-